L AMERIQUE A SANCOINS Index du Forum

L AMERIQUE A SANCOINS
Pour les amateurs de voiture américaines V8 L6 Harley Davidson et Rock'n'Roll

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

JE VEUX UN ROD
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L AMERIQUE A SANCOINS Index du Forum -> Passions autos,motos, tracteurs, moteurs -> RODS ET CUSTOMS et DRAGSTERES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DOCCHARGER
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 10 098
Localisation: sancoins

MessagePosté le: Ven 9 Jan - 16:02 (2009)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

Août 1983 ? Il fait beau, le soleil brille sur la cote d’azur la Cadillac tourne rond comme d’habitude, je décide de faire un petit tour : direction Videauban chez mon ami Jacques Vincent un passionné qui possède dans ses hagards un bon nombre de merveilles US ;
Ne le cherchez pas il a malheureusement disparu depuis.
Ballade à travers les hangars : Buick 55, Ford roadster 32 mais oui bien sur et ….CHEVY 35 master de luxe noir poussiéreux
Je recule de plusieurs pas
–Jacques, serait il a vendre ?
-peut être !!!!
- combien ?
- Dans les 50 000 francs.
Inspection de l’auto sous toutes les coutures, les portes s’ouvrent à l’envers, »suicide doors », le coffre contient un siège dit « rumble- seat « c’est génial !
Apres une petite demi heure, peut être même un peu plus en vérité (a ce moment la le temps n’existe plus) il faut quand même reprendre la route.
La cad roule seule, la tête est ailleurs, c’est la fin des vacances, 50 000 francs, c’est une somme mais on va y réfléchir.
Septembre octobre c’est décidé coup de fil a Jacques : « on le prend ».

Je racle les fonds de tiroir, on vend, on emprunte, ça y est !!!!
Les jours passent .Tiens un camion s’arrête devant la porte, pas de doute il est bien la sur le porte-voiture.
On le descend dans le garage, la soirée et la nuit passent bien vite et dès lendemain découverte de l’engin. Il a très peu tourné depuis une quinzaine d’années.



Récupération d’une vielle batterie 6 volts, contact, j’appuie sur la pédale d’accélérateur à fond.
Cela enclenche le demareur, le moteur tourne, ça pisse l’essence de partout, on stop, durite pâte à joint, etc. …..
Re-coup de démarreur, ça tourne doucement et pom, pom,pom,poum ça démarre, ça fume, l’odeur de la vieille essence prend le nez et la geoge ,ça sent bon.

Je laisse chauffer, les cadrans s’animent, les aiguilles montent, mon pied enfonce la pédale de gauche et bien sur, c’est une boite mécanique, ça broute et ça cale.
Explication: il faut d’abord lâcher l’embrayage et ensuite accélérer.
Alors on recommence, contact un coup d’accélérateur a fond ça tourne, embrayage pédale a fond, je pousse le levier de vitesse , je relâche la pédale d’embrayage doucement, j’accélère, c’est bon ! Il roule, ça marche, je franchis la porte, il est dehors , c’est parti pour les premiers tours de roues. La nuit tombe déjà, on rentre l’auto mais quel pied !



Je fais un peu mieux connaissance avec l’auto. Elle a 48 ans, moteur 6 cylindres en ligne de 3380cm3 développant 80 CV à 3300 tours/minute, boîte mécanique 3 vitesses. Les accélérations sont bonnes, la vitesse maxi est d’environ 120Km/h. Avec son système à câble le freinage par contre laisse vraiment perplexe. La conduite à l’époque devait être assez agréable mais de nos jours elle s’avère très difficile.La voiture a beaucoup de mal à s’intégrer dans le flot de circulation surtout à 18 heures sur le périphe !
Comment résoudre tous ces problèmes ?

C’est simple, je vais construire mon Rod.

Facile, n’est ce pas ? Les Américains font cela tous les jours. Quelle sorte de Rod, vous demanderont les connaisseurs? Un Resto Rod ! Qu’est ce que c’est ? Et bien cela veut dire que l’on conserve à la voiture son aspect ancien avec tous les composants et la technique d’une auto dernier cri.





Le démontage commence





Remarquez au passage les suspensions avant énormes sur la roue







Quelque éléments a greffer





Au premier plan le pont d'origine.
Derrière un pont Jag
Au fond un train avant d'Opel diplomat avec son moteur Chevrolet

Le point de redémarrage le chassis.







Element de renfort de chassis et de support du pont de jag XJ12












Prémontage du train avant xJ12 le train XJ 12 dans l'etat d'origine










Heureusement j'avais un serieux coup de mains de Caroline lors de toutes ces années de montage du rod







Le chassis une fois démonté a éte sablé et epoxi et apres quelque mois dans les angles sont apparue des traces de rouille.
J'ai donc tout reponçer a la main soigneusement et repasser une couche de noire brillant polyéruthane qui, lui, ne bouge pas
Ensuite pour les différents élements le chassis se pretait plutot bien.
Des renforts a l'interieur du chassis et un berceau pour accueillir le pont de jag XJ 1

Tout est boulonné , par contre gros travail sur le pont pour le chromage et le remontage avec des roulements et pieces d'usure. Plus de 500 euros de pieces sans parler du chrome et de la peinture.

Sur le chassis lui-même quelques plaques de renfort toutes boulonnées en boulonnerie inox et fabrication d'un bac pour la batterie .
Preparation de l'adaption de l' essieu avant XJ 12 . Travail assez compliqué pour son ajustement et les supports d'amortisseur (Koni ) qui doivent etre pris dessus ainsi que transmission de la direction a cremaillere assistée.
Démontage total pour la peinture et le chromage des bras de suspenssion
_________________
si votre voiture tient pas la route c'est que vous allez trop vite
http://www.fdesouche.com/


Dernière édition par DOCCHARGER le Sam 9 Jan - 15:32 (2010); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Jan - 16:02 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DOCCHARGER
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 10 098
Localisation: sancoins

MessagePosté le: Lun 12 Jan - 11:01 (2009)    Sujet du message: suite ROD CHEVY 35 Répondre en citant

USA AOUT 86

Les vacances arrivent, c’est le mois d’août 1986... Et oui déjà trois ans ont passé.
Cette année,direction l’Oklahoma pour le Street Rod National, je ne vous raconterai pas mes vacances, j’ai pourtant mille choses à raconter mais cela est une autre histoire !
Douze mille rods et un hall d’exposition et de vente de pièces détachées, grand comme la place de la Concorde.
Achat d’un système de climatisation, radiateur, compresseur en aluminium poli, dryer et oui c’est très technique tout le système de ventilation de la cabine, alternateur chromé à cent dollars et mille bricoles ndispensables, puis les gadgets, pin’s, plaques, etc.…
Après trois jours mémorables, départ vers la Californie à bord de la Chevrolet Celebrity, 4 cylindres transversaux, traction avant, boîte auto de chez « Avis », le coffre bourré à craquer si bien que j’achète un top-box !!!

1987 LA CARROSSERIE AVANT TOUT
Une autre année démarre, reprise en main de la caisse nue. Il va falloir tout sabler mais avec précaution beaucoup d’éléments sont en bois. Location d’une sableuse, achat de 500Kgs de sable.
Il faut aussi un compresseur spécial à gros débit d’air et là un conseil : n’oubliez pas le masque ! En plus, il faut ramasser le sable et le tamiser.
Au bout de 3 tamisages le sable devient inutilisable car ce n’est plus que de la poussière et maintenant il ne vous reste plus qu’à vous débarrasser de 500Kgs de poussière !!!

Sablage de la caisse un truc pas facile









Le travail sur le plancher est assez particulier  comme il etait attaquer par une rouille perforante a certain endroit j'ai fait une couche de resine de chaque coter dessus dessus d'une epaisseur de 2/3 mm  sur toute la surface et çà n'a pas bouger d'un pols c'est du beton 












Avant de passer l’apprêt, n’oubliez pas de bien poncer méticuleusement la carrosserie car des petits morceaux de sable restent plantés dans le métal.
Aussitôt après son nettoyage passage d’une couche d’apprêt époxy.
La partie arrière, par contre, a besoin d’être replanée car elle a reçu plusieurs chocs. Je fais appel à un spécialiste du formage de la tôle pour cette délicate opération.
Seules les portes seront renforcées dans leurs parties inférieures par du tissus et de la résine polyester.
Après séchage, la caisse retrouve sa place sur le châssis, remontage des portes, réparation des éléments en bois de l’intérieur de la porte, fabrication du système des glaces électriques côté passager, reprise d’un système classique, adaptation pas facile. Remontage de glissières neuves, découpe de glaces pour les portes, le pare-brise en deux morceaux et la custode arrière.
Dans la porte chauffeur, je monte un système spécial Chevrolet 35, rien ne va ! Je suis contraint de tout couper, transformer, heureusement que j’ai été ajusteur ! Enfin
après bien des problèmes, ça fonctionne, ouf !j’ai bien failli m’énerver.








Fabrication du support de siège électrique, récupération sur un siège de Charger, élargissement du support, le siège de la 35 étant une banquette, il n’y a pas trop de complication. La sellerie complète a été réalisée par un professionnel de Blanc-Mesnil, banquette avant en tissus Dralon or, ciel de toit, accoudoirs. Le siège et le dossier de la banquette du coffre sont en simili cuir de couleur beige.




Les premiers testes dans la rue










ESSAIS SUR PISTE
L’hiver passe, préparation du montage des essuie-glaces, pose d’un moteur d’origine Renault, fabrication des tringleries, facile à écrire !
De gros problèmes de réalisation, coup de colère, je mets tout à la poubelle une fois de plus.
Eureka,il suffisait d’y penser : un moteur d’essuie-glace arrière de Renault de chaque côté et deux interrupteurs et le tour est joué !
Côté mécanique,pose du radiateur sur un cadre spécial pour les essais de mise en route.
Le moteur a subi un nettoyage complet, changement de la chaîne de distribution et des pignons, pose d’une pipe d’admission en aluminium et d’un gros carburateur . Il est peint de couleur orange la même qui recouvre la boîte de vitesse.
Fabrication d’un bac à batterie en tôle étanche à la place de celui d’origine incorporé dans le châssis accessible de la cabine par une trappe située devant le passager.
Nous arrivons à la fin du mois d’août 88, un dimanche matin en allant faire les courses, j’apprends que le tour de France Custom arrive au Circuit Carole. Je me renseigne, c’est O.K. tout le monde peut tourner.
Vite fait sur la remorque.





Sur le circuit Carole






Vite, je vais chercher le rod, la remorque, je charge le rod et aussitôt arrivé sur le circuit le rod est par terre. Mise en route et entrée en piste.
Premiers tours de roues, ça va, pas de problème majeur. Côté moteur rien à dire, la direction se comporte bien, seul le freinage n’est pas très efficace Il faudra résoudre ce problème plus tard.
Au bout de quelques tours j’attaque un peu,très agréable, un peu raide la suspension.
La journée se termine déjà le test est positif. Je recharge, retour à la maison.
Redémontage de la coque pour revoir le freinage après un passage chez Jag à Clichy Je supprime le répartiteur d’origine sur les conseils des mécanos et je me rends compte que j’ai fais une erreur : inversion dans le circuit à la sortie du maître cylindre.

Je m’aperçois que des traces de rouille commencent à apparaître sur le châssis aux angles de jonction de tôles. Plusieurs autres défauts apparaîtront, il faudra entièrement reponcer le châssis partout où ce sera possible et ensuite pistolage d’une bonne couche de peinture polyuréthane.
Remontage de tous les éléments sur le châssis et repose de la caisse, ça commence à prendre tournure !





La partie la plus délicate commence, la préparation de la peinture.
Tous les additifs sont de la même marque « Herberts ». Les défauts apparents sont mastiqués puis poncés et repeints à l’apprêt.
J’ai décidé de faire un blanc nacré sans reflet coloré.
Il faut d’abord faire un fond blanc en polyuréthane à deux composants sans aucun défaut d’aspect visible avant de passer la couche de nacre.
Ponçage de la couche de blanc au 800 puis application de la nacre et pour terminer le vernis en finition.
Ce chapitre concernant la peinture peut paraître court mais en pratique ce fut le plus long , le plus difficile; l’opération étant réalisée sans cabine.
Redémontage des éléments après la peinture,la calandre qui avait été chromée il y a un certain temps
est de nouveau rouillée. Je recherche aux USA une grille neuve disponible.




Je la trouve chez 2 spécialistes pour les pièces de reproduction Chevrolet, un seul répond OK pour 425$. Je faxe aussitôt. Par la même occasion je commande un kit de tuyaux pour la climatisation 100$ et 2 projecteurs qui remplaceront les phares d’origine trop gros à mon goût, 95$ la paire.
Un mois après, le colis arrive. La grille est en feuille, il faut la découper très délicatement pour ne pas la louper car avec le transport et la douane le prix de revient est de 2900F ! Petit à petit avec une pince coupante et une petite meuleuse, la grille prend forme, il ne reste qu’à la plier d’une trentaine de degrés en partant du centre en forme de V.
La grille est en inox, comme l’origine, les phares des King Bee sont super !

Oh surprise, réponse de chez Superior, nous avons la calandre conforme à l’origine en polyester pour 195$ et la grille en inox prête à poser pour 150$ !!! Par sécurité je passe commande et 3 semaines après les pièces arrivent. C’est bien la même grille au tiers du prix, je la range précieusement !

Entre temps un petit voyage chez le sellier pour refaire la banquet et le siege du remble sit du cofre







Avant de remonter les ailes je procède aux raccordements de tous les systèmes électriques. Je reprends des plans de circuits électriques de vieilles voitures ainsi que des schémas parus dans les bouquins du style « Comment construire son Hot Rod ». Il faut faire simple, propre et accessible. D’abord la platine qui sera sous le tableau de bord, c’est le cœur du circuit avec les fusibles. La centrale de clignotants et 2 rangées de barrettes de raccordements.
Départ les fils comodo du volant avec les commandes de clignotants, warning.
Puis du tableau de bord, la commande, veilleuses, codes, plafonnier. Le passage code/phare est au pied comme sur toutes les voitures américaines.
Un gros travail pour raccorder le faisceau complet car je tenais absolument à ce que tout fonctionne.

Dans la cabine, montage caché à l’intérieur du ciel de toit du circuit câblé de la console radio Panasonic avec toutes les connections se rapportant à cette installation (câblage 4H.P.et de l’ampli).

Pose des ailes arrières, de la calandre, ce n’est pas un Hi-Boy car il est assez massif mais quand même pose des ailes avant.
Chouette le capot !
Cela devient difficile car l’envie de tourner la clef est de plus en plus dure à réprimer et il reste plein de détails à voir.
Raccordement du réservoir d’essence, fabrication d’un support pour le feu arrière droit, installation du frein à main.
Les instruments de bord étant en 6Volts, ils seront dans un premier temps doublés par des cadrans en 12V dissimulés dans la boîte à gant.
_________________
si votre voiture tient pas la route c'est que vous allez trop vite
http://www.fdesouche.com/


Dernière édition par DOCCHARGER le Sam 9 Jan - 15:38 (2010); édité 3 fois
Revenir en haut
DOCCHARGER
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 10 098
Localisation: sancoins

MessagePosté le: Dim 18 Jan - 15:59 (2009)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

Il fait beau, on est en Juin 1991, c’est décidé on y va.
Les nerfs sont à fleur de peau, de l’essence,de l’huile moteur, huile de boîte, des outils, mes lunettes, mes papiers, c’est bon…
Le moteur, on roule... Pas de radio pour être à l’écoute du moindre bruit. Tiens une drôle d’odeur; pourtant ça ne chauffe pas, que se passe t-il ?
Ca doit être la peinture des pots qui brûle ? On s’arrête, vérification, c’est bien cela et on repart.
Tiens le moteur perd de la puissance, je lâche le pied, il repart mais quelques mètre plus loin, il câle.
Je suis sur le bord de la nationale, pas de place pour se garer,il faut faire vite. Je lève le capot, l’essence n’arrive plus au carburateur. Vite un tuyau! Merde, je n’ai pas de bocal.
Quelques mètres à pied sur la route, tiens un gobelet et une bouteille de kronembourg. Je soutire un peu d’essence, je remplis la bouteille et branchement de fortune qui me permet de regagner la maison.

Recherche de la panne :un morceau de pâte à joint est tombé dans le réservoir quand j’ai refermé la trappe et a pénétré dans la tuyauterie.




Nettoyage de cette dernière et adaptation d’un filtre à essence pour éviter que pareille mésaventure ne se reproduise !
Quelques réglages, suppression d’une prise d’air au carburateur et c’est reparti pour la ballade,peut-être un peu plus décontracté. La conduite est très douce, direction assistée bien précise dans les S. Les vitesses passent bien. Les freins répondent parfaitement et sont doux et progressifs. L’ensemble est très agréable.
Après une centaine de kilomètres, le besoin se fait sentir d’écraser un peu plus la pédale. Le moteur répond bien mais j’ai cru remarquer un bruit sur les roues avant. Vérification,je braque tout et oui ça touche. Que faire ?
Je viens de monter 4 Michelin superbes, les seuls fabriqués en large flanc blanc en 15 : des 820/15 à près de 1000F l’unité. Seule issue, essayer des 700/15 en Americain. Illico la commande est passée. En moins d’une semaine ils sont là.
Vite fait on les monte, essais, ça passe juste mais cela devrait aller.
Il reste un dernier problème la roue de secours. Les pneus 700 sont trop gros, la roue étant fixée sur le coffre arrière , cela ne fait pas joli. Je vais monter un 590/15 légèrement plus petit ;











Aujourd’hui le Rod a plus de 30000Kms, 8 ans de travail auront été nécessaires à sa construction avant de pouvoir rouler .
Je n’ai pas fait énormément de kilometres car je partage le temps avec mes autre autos et mes obligations professionnelles m’ont pris beaucoup de temps.
De nombreuse transformations, changement du moteur pour un 350 Summit.
Adaptation d’un systeme de GPL .

Mon Club, mes amis ont été pour moi une grande source de motivation, ce qui m’a permis de mener à bien la réalisation de mon Rod mais je ne conseillerais à personne un tel travail. Le nombre d’heures est incalculable et pourtant je suis bien en dessous du niveau de pas mal de Rods américains.

Je dois avouer que j’ai beaucoup randonné dans les réunions de voitures aux USA et j’ai tellement vu d'autos exceptionnelles que je suis devenu très difficile sur la qualité d’une auto.






















_________________
si votre voiture tient pas la route c'est que vous allez trop vite
http://www.fdesouche.com/


Dernière édition par DOCCHARGER le Sam 9 Jan - 15:46 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
DOCCHARGER
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 10 098
Localisation: sancoins

MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 16:17 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

                                Quand j'ai construit ce rod je ne connaissais aucun autre CHEVROLET MASTER DE LUXE qui a servi de base meme au usa pourtant j'étais abonné a toutes les revues US de rods y compris celle du NSRA   j'ai fait il y a quelque temps  par hasard une recherche et je suis tombé sur quelque beaux CHEVROLET
































_________________
si votre voiture tient pas la route c'est que vous allez trop vite
http://www.fdesouche.com/


Revenir en haut
DOCCHARGER
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 10 098
Localisation: sancoins

MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 16:26 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

  UNE REALALISATION D4UN COPAIN AMERICAIN SUR LE MEME CHEVROLET

1935 Chevrolet Master Deluxe that is Mastered
Persistence and Dedication Rewarded
April 23, 2009
By Kevin Lee
Photography by Kevin Lee





The tires that were on the car said, "Hecho en Mexico," so I assume the car must have spent some time south of the border. My first plan was to get it running. A few days of work and I was ready to give it a try. I added some fresh gas to the 5-gallon can, got her fired up, and took a wild ride down the alley and circled around the block. It didn't have any brakes, so I coasted to a stop out front. I was hooked!








As much fun as that was, I figured I needed a better gas storage system as well as a way to bring it to a stop better. I went to the junkyard and picked up a gas tank and fixed the brakes. My wife, Joy, had discovered the Bellflower Boulevard Cruise in Bellflower, California, so we loaded up the kids and headed over to check it out.




It was obvious that I had a lot more work to do. I started in on the doors. The wood was shot, so I used what little remained as a pattern and fashioned new pieces out of oak--a tedious job. I started compiling a list of things I needed and searching car swap meets in Southern California. I accumulated parts for several years. In the midst of everything, we relocated to New Mexico so our search for parts now expanded and encompassed New Mexico, Texas, and Oklahoma. Next, modern technology and the Internet entered the picture and our search expanded across the country and into Canada. Parts were still difficult to locate but communication and searching became easier.



The buildup turned serious when I found another 1935 frame in Texas. As it turned out, the only part of the car I purchased that would remain in the finished project was the Fisher body.




Progress was slow at times, being raised in Southern California, and now trying to adjust to the cold winters and hot summers of New Mexico added to the challenge. We did virtually all the work ourselves.




What we originally expected would take two years to complete soon rolled into 10. The beauty of our car now shines through and it is truly our dream car.

Bob & Joy Springer
Carlsbad, New Mexico
1935 Chevrolet Master Deluxe
Three-window sport coupe

Drivetrain
Wouldn't it be ironic if there were a Ford small-block under the hood? That's not the case as a 350 Chevy fitted with an Edelbrock intake and Holley 650 carb and Hooker headers fits just right. A Turbo 350 shifted with a Lokar floor shift transfers torque.



Chassis
A stock '35 Chevy frame has been boxed in the front and rear and the crossmember modified to fit the new trans. A Mustang II IFS with Heidt's 2-inch dropped spindles with 11-inch GM discs was installed up front. A Chassis Engineering rear leaf spring kit hangs the Ford 9-inch rearend.




Wheels & Tires
In order to maintain the look of the original car as much as possible, Wheel Vintique spoke wheels (14x7 and 15x10) were used and accented with trim rings and `32 Chevy hubcaps. BFGoodrich Silvertown wide whitewall radials (225/70R14 and 255/70R15) work with the early look but provide a smooth ride.




Body & Paint
GM knew what they were doing when they penned this coupe's design, so Bob spent his time working the metal back into factory shape with the only exterior modification being the 2-inch widened rear fenders. The PPG maroon and black was sprayed by a friend, Brian Stevens, and the chrome was restored by Dick Moffett's.

Interior
A Glide Engineering seat was installed and upholstered by the owner along with the stock rumble seat and door panels using a combination of ultra leather and velour. The dash (which still retains the '35 radio, cigar lighter, ashtray, clock, and glovebox) and garnish moldings have been treated to custom burlwood woodgraining complemented by the stock gauges (refurbished by United Speedometer). An ididit chrome tilt column and billet and burlwood Banjo wheel keeps it pointed in the right direction, while a Vintage Air A/C and a Valley Accessories overhead console with a Jensen stereo keeps them cool and entertained.






Discuss in Our Forums
Share This
_________________
si votre voiture tient pas la route c'est que vous allez trop vite
http://www.fdesouche.com/


Revenir en haut
Musclecar


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2008
Messages: 1 064
Localisation: Oise (Neuilly en thelle)

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 00:10 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

Superbe reportage Michel, ton rod est une pure beauté qui affiche un réel équilibre entre la transformation, la prépa mécanique et la resto d'une auto des années 30.

Quelle ligne, rouler dans une auto des années 30 avec un freinage qui suit et un V8 350...p'tain j'imagine pas le pied qu'on doit prendre !!!

Merci pour ce morceau de rêve Michel qui n'est certainement pas donné de vivre à tout le monde dans la mesure ou je peux me faire une idée du boulot nécessaire à sa réalisation....faire une street machine comme la mienne c'est déjà souvent adapter, ajuster...un ROD ??? c'est carrément de la reconstruction et de la conception au cas par cas....

à Bientôt Michel... (des photos de l'intérieur dans les détails serait chouette !) Okay
_________________

Chez Renault ...c'est pas des chevaux sous l'capot,... c'est des anes.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DOCCHARGER
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 10 098
Localisation: sancoins

MessagePosté le: Sam 9 Jan - 15:49 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

j'ai complété le sujet de mon rod avec de nouveaux commentaire et de nouvelles photos
_________________
si votre voiture tient pas la route c'est que vous allez trop vite
http://www.fdesouche.com/


Revenir en haut
LOWRIDER
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 10 Jan - 19:03 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

Belle démonstration DOC  Magnifique auto, que de travaille sur la restauration lan

Revenir en haut
P'titRaisin


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2008
Messages: 2 336
Localisation: Brière County

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 19:39 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

Carrément d'accord.
Tu as appris par formation, ou directement sur le tas toi Michel?
Très belle réalisation Okay
_________________
Talk less. Do more.


Revenir en haut
franck74


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 11 370
Localisation: thonon les bains(74)

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 20:47 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

Okay ben les gars j'ai vu les dessous de la belle c'est carrement ...................... ben magnifique,de toute beauté. Okay

Revenir en haut
DOCCHARGER
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 10 098
Localisation: sancoins

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 08:16 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

 Tient c'est curieux je viens de m'apercevoire qu'un de mes messages a disparue aussi ?  une longue reponse a Quentin zut alors va falloir ce méfier et passé par words
_________________
si votre voiture tient pas la route c'est que vous allez trop vite
http://www.fdesouche.com/


Revenir en haut
P'titRaisin


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2008
Messages: 2 336
Localisation: Brière County

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 10:30 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

As tu retrouvé ton message Michel?
_________________
Talk less. Do more.


Revenir en haut
DOCCHARGER
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 10 098
Localisation: sancoins

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 11:09 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

Malheureusement non va falloir que je m'y remette aujourd'hui c'est pas la grosse peche peut etre dans la journée
_________________
si votre voiture tient pas la route c'est que vous allez trop vite
http://www.fdesouche.com/


Revenir en haut
franck74


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 11 370
Localisation: thonon les bains(74)

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 18:03 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

DOCCHARGER a écrit:
Malheureusement non va falloir que je m'y remette aujourd'hui c'est pas la grosse peche peut etre dans la journée
On peut s'en douter et le comprendre.

Revenir en haut
P'titRaisin


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2008
Messages: 2 336
Localisation: Brière County

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 19:45 (2010)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD Répondre en citant

franck74 a écrit:
On peut s'en douter et le comprendre.
Tout à fait, c'est pas pressé de toute façon.
_________________
Talk less. Do more.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:49 (2016)    Sujet du message: JE VEUX UN ROD

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L AMERIQUE A SANCOINS Index du Forum -> Passions autos,motos, tracteurs, moteurs -> RODS ET CUSTOMS et DRAGSTERES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com