L AMERIQUE A SANCOINS Index du Forum

L AMERIQUE A SANCOINS
Pour les amateurs de voiture américaines V8 L6 Harley Davidson et Rock'n'Roll

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Dodge Viper SRT10 Mamba Edition

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L AMERIQUE A SANCOINS Index du Forum -> Passions autos,motos, tracteurs, moteurs -> VOUS L AVEZ ESSAYEZ QU' EN PENSEZ VOUS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tashakeva


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2014
Messages: 109
Localisation: Aux alentours de Gien

MessagePosté le: Sam 19 Avr - 15:42 (2014)    Sujet du message: Dodge Viper SRT10 Mamba Edition Répondre en citant

Bonjour @ tous,


Nouveau sujet sur une voiture louée en Floride en Mai 2011, ma seule Mopar jusqu'à présent.

Nous avions loué la Shelby la première année, la Corvette la deuxième, que louer cette fois-ci ? Mustang GT après la Shelby…? Bof, je n'étais pas chaud. Il me semble que les Camaro et autres Challenger n'étaient pas encore dispos dans l'Adrenaline Collection, j'ai donc commencé à fouiner hors réseau standard de location.
Et dans ce domaine, il y a, apparemment, à boire et à manger… Je ne cherchais bien sûr qu'une américaine, je n'allais quand même pas louer une Lambo en Floride…!! Et ce d'autant moins que les tarifs sont prohibitifs, on atteint très vite les $1000 voir $1500/j pour ce genre de monture… Se faire plaisir, OK, y laisser son pantalon (et madame en caution… Cool ),pas question. Et je suis finalement tombé sur un loueur qui proposait une américaine à un prix abordable et que je n'avais pas encore essayé : Une Viper. Bon, c'est pas un V8 et c'est une boite méca, mais c'est une super caisse, et c'est une américaine. C'est apparemment une série spéciale, Mamba Edition, fabriquée à 200ex. C'est un cabrio, noir, intérieur cuir rouge, belle bête.

Je contact la boite de loc par mail, ils me répondent et me font une offre pour 3j, livraison comprise. Livraison car ils sont à West Palm Beach, 275km d'Orlando, lieu de mon séjour. Pas moyen de prendre la voiture en passant, je discute avec ma ministre des transports, et je valide l'offre. On fait un deposit avec l'Amex et on attend le jour J.

Arrive le jour prévu. Nous étions à Orlando en train de faire du shopping (comme d'hab, Orlando est la capitale des Outlets, les magasins d'usine aux US) et je reçois un coup de fil du livreur, nous convenons d'un RDV sur le parking d'un restaurant, le TGI's Friday (chaine de steakhouse sympa d'ailleurs, TGI's signifiant Thanks God It's… Friday…!). Midi s'approchait et la voiture arrive, enfin plutôt le-Ram-2500-et-sa-remorque-2-essieux-fermée-dans-laquelle-est-la-Viper arrivent… Tu ne peux pas t'empêcher de sourire… Ces américains, ils sont trop forts…!!! Mon bon Louis descend de son camion, me serre la pince, il est 1.5 fois comme moi qui ne suis déjà pas fluet… Je dégaine mon Amex, il brandit son sabot de Carte Bancaire, 5000$ de caution (aïe, pas sur les doigts…!! massue ) et nous sommes "done" comme ils disent.
Il passe à l'AR, baisse le hayon de la remorque et la bête apparait, tapie au fond de son antre. Noire, capote ouverte (on verra pourquoi plus tard) toute brillante et n'attendant que nous… Rhââaaaaaaaa !!! heureux Louis positionne 2 lattes de bois car la garde au sol de titine se mesure en cm, et avec 1 seul chiffre… Et je me rends compte que les portes ne peuvent pas s'ouvrir, la voiture fait la largeur de la remorque, enfin presque… D'où la capote ouverte, le bon Louis monte sur le passage de roue de la remorque, enjambe la portière en se tenant au haut du pare-brise et s'assoit (s'avachit…??) pas vraiment "délicatement" sur le siège conducteur... mort de rire

C'est là qu le moment tant attendu arrive : la mise en route. Le V10 commence à tourner puis s'ébroue dans un grondement sourd accentué par la remorque fermée. Quel bruit !!!! Les 2 side-pipes évacuent les gaz juste devant les roues AR, c'est magique. La voiture recule, descend la rampe doucement et la voilà à l'air libre, sous le soleil de Floride. 5 minutes d'explications des commandes, du fonctionnement de la capote, du coffre etc et le voilà reparti avec son Ram et moi je gare la Viper pour aller manger un bon steak histoire de fêter cela et de me remettre de mes émotions.

On ressort, bien mangé, pas bu, enfin si, mais du Coca (diet aux US, pas light…) et on ouvre la capote. Nous avions une Mustang V6 bleue banane pour le séjour, nous voilà donc avec 2 voitures pour 3 personnes, nous étions avec un ami. Je prends la Viper. J'ouvre la porte, m'assoie : Ouille, ahhhhh putain, c'est chaud, je suis en short, et les sièges sont à 50ºC…!!!Madame se moque, me demande si j'ai besoin d'aide….Blablabla !!! çàfum Cette fois, je tourne la clé moi-même, et bam, la cavalerie se déchaine, les 2 side-pipes crachent juste au niveau de mes oreilles, je suis envoûté… J'ai les cuisses (et le reste) bouillies mais quel bruit…!! Petit aparté : C'est un V10 et comme tout V10, il n'a pas le son d'un V8, mais ce satané moteur a quand même une sacré mélodie.

Bon, c'est pas tout ça, on a 3 jours, let's go !! On repart finir les quelques courses de l'après-midi et partout le même scénario se répète, c'est l'attroupement…! C'est vrai qu'on n'en voit pas tant que cela, même en Floride. Bref, la voiture n'a pas le plein (c'est noté sur le contrat, pas de problème) et l'après-midi shopping aura raison du tiers restant… Qu'est-ce que ça bouffe en ville…!!! C'est ridicule, au moins 25-30L… Bref, me voilà à la plus proche station (merci GPS). Je descends : AÏE ! Putain, ça aussi, c'est chaud… Le bas de caisse dans lequel passe le tiyau d'échappement, ben, il est globalement à la température dudit tiyau, c'est-à-dire bien plus que ne peuvent endurer mes mollets de touriste… Il faut enjamber bas de caisse pour ne pas se bruler, ou alors porter un pantalon de pompier (Pas super sexy quand tu es en vacances en Floride…). Encore un attroupement… Le gars du comptoir est d'ailleurs sorti de sa guitoune pour venir la voir…!! 70L plus tard, nous voilà repartis. Madame prend le volant pour quelques tours de roue, elle la trouve rude, raide, sèche. Les suspensions ne sont pas confortables et ne peuvent pas l'être je pense car, point d'assistance électronique ni d'aide à la conduite, et il y a quand même 500 bourrins à passer sur la route avec 2 roues seulement…Bon, de belles grosses roues, équipée de Michelin Pilot quoi-quoi en 345/30ZR19, mais finallement, que 2… Ben ça marche, et plutôt bien même… Si tu tournes pas le volant à l'accélération, le pied dedans en 1ère, ça part fort, très fort (d'où les 25-30L constatés plus haut d'ailleurs…!!!) et étonnamment bien droit. Mais ce n'est définitivement pas la voiture pour aller chercher son pain tous les matins, surtout en short... Autre point, au feu rouge, y'a personne qui veut jouer avec toi...  Avec la Shelby, ils voulaient bien...

Le lendemain, direction Daytona Beach, à 1 grosse heure au NE d'Orlando. On part vers 10h sous un beau soleil. Capote ouverte bien sûr et casquette vissée sur la tête, me voilà seul au monde, la Mustang suit gentiment à 80mph sur la I4. Et au bout de 20-30 bornes, je bouge sur mon siège et m'aperçois que je suis trempé de sueur… Le soleil, les 2 radiateurs latéraux qui évacuent les gaz et la voiture noire : Je fonds littéralement. Non, la voiture ne chauffe pas, mais alors moi, c'est terrible…! Merde, je vais quand même pas fermer le toit… Donc je mets la clim, manuelle, pour rafraichir un peu l'habitacle. Et ça marche, un peu, je gagne quelques degrés. On continue, les truckers que je double me font signe : Slow down my friend. Je lève le pied, la courbe suivante, tout un troupeau de perdreaux locaux en position d'attente…Thanks Buddy !!! Les détecteurs de radars et la CB, ça aide... !! Exclamation Nous voilà à Daytona, on file à la plage pour les photos : Elle est blindée ! (Le Doc a raison, c'est pas souvent désert…). On avance pour trouver un coin moins peuplé, tout le monde est mort de rire de nous voir sur la plage avec un tel monstre. On s'installe, on prend des photos de la bête sous le soleil et les embruns de l'océan. 2h et 100 visiteurs plus tard, on lève le camp pour aller casser la croûte.

Un petit stop sur un quai pour faire d'autres photos et nous voilà repartis vers Orlando. Louis est venu chercher la voiture à la fin des 3j, nous en avions bien profité, sans en abuser car, encore une fois, je suis tout sauf un pilote et j'avais quand même assez envie de revoir mes 5000$ de caution. Et, si je me suis fait plaisir, il n'en reste pas moins toujours présent à l'esprit qu'avec 500CV et pas de filet de protection, ça gâcherait quand même bien la fête de finir sur le bérêt ou tout bêtement au fossé. J'ai fait un run, pendant lequel j'ai enfilé les rapports au rupteur, et… Ben, c'est moi qui ai levé le pied !! CHUT Trop fort, trop vite, trop de sensation, je ne me suis pas fait peur au sens propre du terme, mais j'ai levé le pied… Et j'étais incapable de donner la vitesse atteinte car je n'ai pas regardé les compteurs une seule seconde, concentré sur le maintien de la bête sur la route que j'étais…! 245, c'est finalement mon GPS qui enregistre la vitesse max qui me l'a dit bien plus tard alors que je le mettais à jour…!!

Pour finir, et cela ne reflète que mon expérience et mon goût, la Viper est une bête à dompter, c'est surpuissant, riche en sensation, mais ce n'est pas un réel plaisir de conduite. Tu sens que c'est dangereux comme voiture, que le moindre faux-pas, la moindre inattention peut tourner au désastre. C'est grisant, jouissif, excitant, tout ce qu'on veut, mais c'est finalement très différent de la Shelby ou de la Corvette. La 'Vette peut dérouler en full auto, pas la Viper (Ben non, c'est une boite manuelle, couillon…!!! massue ). Ce n'est donc pas une voiture que je possèderai un jour, enfin je ne pense pas, il faut faire trop de compromis au confort, à la polyvalence et au plaisir de conduite pour rouler avec. Comme je disais, ce n'est pas la voiture pour aller chercher le pain, et encore moins la fameuse étagère Billy chez Ikéa.

Mais en tout cas, quelle machine, et quel bonheur d'avoir eu la chance de la conduire un jour !!!

Quelques images :

La livraison



La bête


Son moteur


De derrière (quel c... ma mère...!!!)


Avec la capote



Madame sous le soleil. (Shifter super court, pas commun sous nos latitudes).



Et le chef. essayant de respecter les limitation de vitesse...

_________________
Il n'y a de plus beaux paradis que ceux qu'on a perdus.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Avr - 15:42 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
winger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 2 895
Localisation: Mery sur Marne, 77

MessagePosté le: Sam 19 Avr - 18:48 (2014)    Sujet du message: Dodge Viper SRT10 Mamba Edition Répondre en citant

Belle histoire et sacrée bête!
_________________
Dixie Drivers gonna rise again!


Revenir en haut
frisette


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 7 724
Localisation: 29 finistère

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 11:19 (2014)    Sujet du message: Dodge Viper SRT10 Mamba Edition Répondre en citant

Des histoires raconté comme j'aime avec passion et humour,encore encore lan
merci Philippe CLIN
_________________
Plutôt la mort que la souillure
(Devise de la Bretagne)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:42 (2016)    Sujet du message: Dodge Viper SRT10 Mamba Edition

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L AMERIQUE A SANCOINS Index du Forum -> Passions autos,motos, tracteurs, moteurs -> VOUS L AVEZ ESSAYEZ QU' EN PENSEZ VOUS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com